Philippe Ballarini

Le vol secret du premier avion à réaction

L'Allemagne des années 30 connut une poussée importante en matière d'aéronautique et de propulsion. Nombreux étaient les industriels qui s'engageaient dans des solutions novatrices comme la fusée ou le réacteur, et ce dans divers domaines.

Dans ce climat de recherche technologique tous azimuts et dans le contexte du développement rapide de l'aéronautique, tant à des fins civiles que militaires, il était logique que l'aviation à réaction prenne son envol dans une Allemagne où la Luftwaffe avait reçu , entre 1938 et 1939, 10920 avions modernes, alors que l'Armée de l'Air française s'était vue livrer dans la même période 950 appareils.

L'engouement pour les fusées était très important et Fritz von Opel y succomba: une auto-fusée de record en 1928 et un planeur propulsé par réaction qui fit son premier vol en ligne droite le 30 septembre 1929.

Le  27 août 1939, dans un climat pesant de guerre à venir, décolle pour la première fois au monde, dans le secret le plus total, un avion à réaction, le Heinkel He-178, conçu d'après les travaux de Hans von Ohain. Sous un aspect pataud, cet appareil est tout de même le père de nombreux chasseurs et intercepteurs à réaction.