Philippe Ballarini

Epilogue

Quels points communs entre ces appareils? Le "Storch" et le "Blackbird" sont destinés au même usage: l'observation de l'ennemi, le second, né en 1962, étant encore en 2000 l'un des appareils les plus secrets et les plus rapides du monde.

Quant aux appareils civils, certains utilisateurs de
"Jumbo" doivent parfois avoir la nostalgie de la convivialité d'un Lockheed "Orion".

Fieseler "Storch"

Lockheed "Blackbird"

Boeing 747 "Jumbo jet"

Lockheed "Orion"

Le coin du maquettiste.




Il faut le constater, les grands fabricants de modèles réduits ne s'intéressent guère aux prototypes et aux appareils mentionnés dans cette étude.

Une exception toutefois pour l'incontournable Messerschmitt Me-262 qui se voit traiter par pas moins de neuf ateliers qui le déclinent sous toutes ses formes, du simple "Schwalbe" au modèle à trois places en passant par le chasseur de nuit. Revell en produit un modèle au 1/48ème. Pour le 1/72ème, on aura le choix entre Airfix, SMER, Revell, MPM, Matchbox, Special Hobby, Hasegawa, Dragon... suivant l'état de ses finances.

Toujours pour la Luftwaffe au 1/72ème, on pourra se construire un Me-163 de chez Heller, un Me 1101 de chez Revell ou les très originaux Arado Ar-234 avec avion parasite "Julia" ou Ar-E555 de chez Revell. Le Heinkel Volksjäger He-162 de chez Planet Models demandera un savoir-faire plus développé et une bourse mieux garnie.

Le vieux pionnier britannique Airfix distribue toujours un De Havilland  "Vampire" mais plus de "Meteor" que l'on ne trouvera qu'au 1/48ème chez Tamiya.

Inutile de chercher un "Airacomet", les ancêtres de l'aviation à réaction américaine n'ont suscité aucun intérêt. Tout juste trouvera-t-on un F-80 "Shooting Star" chez Airfix et un Bell X-1 chez Tamiya. Oublions le X-15 de Heller pour son échelle incongrue (1/130ème!!!). Le "Blackbird", quant à lui, existe au 1/72ème, chez Academy-Minicraft, entre autres, mais il est à réserver aux modélistes disposant d'une vaste vitrine car la bête est de taille! Les mégalomanes pourront faire côtoyer leur  X-1 avec son B-29 porteur: l'effet est garanti, l'encombrement également. 

Leurs frères ennemis soviétiques ne sont guère mieux lotis: le Yak-15 Matchbox est devenu quasiment introuvable. On pourra se consoler avec un MiG-9 de chez MPM, voire l'inévitable MiG-15 ( 1/72ème chez Airfix et KP, 1/48ème chez Tamiya).
Le Campini-Caproni n'a encore inspiré personne.

Finalement, les appareils français tirent leur épingle du jeu: notre constructeur national, Heller, n'aurait pas pu faire l'économie des "Mirage" III et IV. Saluons au passage l'originalité de Mach 2 qui propose un SO 9050 "Trident" ainsi que les Leduc 021 et 022.