retour   back

Un certain nombre de bâtiments de la Marine Nationale embarquaient des hydravions de surveillance et de chasse. Ces appareils, ainsi que le personnel qui les mettait en œuvre appartenaient à l'équipage du bâtiment et ils étaient placés sous les ordres de son commandant. Ils n'étaient pas regroupés en escadrille, mais portaient à des fins administratives et d'identification, des codes similaires à ceux portés en escadrilles. La répartition était la suivante:
- HS2: 1ère Division de ligne (surveillance).
- HC2: 1ère division de ligne (chasse).
- HS3: Croiseurs de 2ème classe, escadre de la Méditerranée.
- HS4: Croiseurs de 2ème classe, escadre de l'Atlantique.
- HS5: Croiseurs de 1ère classe.
- HS6: Force navale d'Extrême-Orient (FNEO)
- HS7: Bâtiments non endivisionnés.

Some of the French Navy ships carried observation and fighter sea-planes. Those aircraft as well as their crews belonged to the ship's companies and were under the orders of the captains. They were not organized in squadrons but for administrative and identification purposes only, they carried markings similar to those carried in squadrons. Those markings were as follows:

- HS2: 1st Battleships squadron (observation).
- HC2: 1st Battleships squadron (fighters).
- HS3: Light cruisers (Mediterranean).
- HS4: Light cruisers (Atlantic).
- HS5: Heavy cruisers.
- HS6: Far East Fleet.
- HS7: Independant ships.

Les unités non-opérationnelles (écoles, servitudes, entraînement, essais, etc.), ne sont pas incluses dans ces ordres de bataille.
Non-operational units (training, ancillaries, experimentals, etc.) are not included in those orders of battle.

retour à Aéronautique Navale Française
back to French Naval Aviation