English version

[accueil]  [sommaire général[sommaire précédent]  [forums]  [modelstories]  [livres & magazines]  [liens]

Avions composites, avions parasites .

1+1=1: avant-propos.

par Philippe Ballarini

D'aucuns avaient été surpris en 1977 de voir la navette spatiale "Enterprise" juchée sur le dos d'un gros porteur spécialement modifié pour ses premiers essais en vol. Le "fer à repasser", mi engin spatial, mi planeur eût bien été incapable de prendre son essor depuis le sol. Cela parut à beaucoup une nouveauté. Et pourtant, la NASA n'avait rien fait d'autre que de remettre à l'honneur une technique déjà fort ancienne: le premier largage d'un appareil par un autre date du 6 avril 1916, date à laquelle un Bristol Scout britannique prit son essor depuis le dos d'un hydravion Felix Stowe "Porte Baby" en vol, à 300 m d'altitude. 

Dès la Grande Guerre, devant la vulnérabilité des dirigeables, de premiers essais visant à leur adjoindre un appareil apte à les protéger avaient été effectués, tant par les Allemands que par les Britanniques. L'objectif était de permettre aux dirigeables, à l'aide d'un chasseur embarqué, d'assurer leur propre défense. En Angleterre, la RAF effectua des tests à partir de son dirigeable R-33, avec des Sopwith Camel modifiés pour la circonstance  et un De Havilland DH-53 "Hummingbird". Seul le largage était prévu. La récupération n'étant pas envisagée, le pilote aurait dû se poser derrière ses lignes après sa mission. Cette configuration ne fut pas rendue opérationnelle.

Lorsque les dirigeables Akron et le Macon de l'US Navy furent dotés de leurs Sparrowhawk parasites, ils bénéficiaient des résultats des Britanniques en la matière: le 21 octobre, le R-33 avait largué deux chasseurs Grebe de la Gloucester Aircraft, l'un à 760 m d'altitude, l'autre à 900m. Au moment où les appareils vinrent se raccrocher en vol à leur dirigeable, le premier rendez-vous aérien était né…

Entre le premier largage fort discret (secret militaire oblige) de 1916 et celui, bien plus spectaculaire et médiatisé de 1977, bien des configurations furent envisagées, voire essayées, dans des optiques diverses et variées, tant civiles que militaires. Les principales combinaisons d'appareils composites ou de porteurs de parasites seront évoqués dans ce dossier, mais en dépit du caractère faussement restreint du sujet sont omis volontairement les configurations résolument anecdotiques.


Le 12 août 1977, la navette spatiale "Enterprise" se faisait hisser à plus de 7000 m au-dessus de la base Edwards. Les astronautes purent donc s'entraîner à piloter l'engin pour un retour à la base.

Document NASA                                   Clic

Un Sopwith Camel modifié, aux essais sous le dirigeable britannique R-33.

DR                               Clic

> suite <