[accueil]  [sommaire général[sommaire précédent]  [forums]  [modelstories]  [livres & magazines]  [liens]

AC-130 "Gunship"
Un Hercules aux petits bras musclés

C'est en 1967 qu'est testé le prototype du Lockheed AC-130 A ( S/N 54-1626 ) désigné tout d'abord JC-130 A, sur la Base d'Eglin en Floride, puis dans le Sud-Est Asiatique.

Il s'agit en fait d'un C-130 A au nez court , équipé de 4 miniguns GE XMU - 470 de calibre 7.62, de 4 canons GE M61 "Vulcan"  de 20 mm, d'un ordinateur de contrôle de tir, d'un NOD ( Night Observation Device ) ou d'un scope Starlite, d'un ordinateur "Bread Board" et d'un projecteur de poursuite de 20kw.

Le programme "Gunship II" est un réel succès…

En 1968, huit avions sont transformés en JC-130A équipés de FLIR AN/AA . D4 Texas Instruments, d'un ordinateur de contrôle de tir Singer et  d'un MTI  Texas Instruments.

Ces avions sont déployés dans le Sud-Est Asiatique à la fin de 1968, ils étaient camouflés de noir et surnommés les "Plain Janes" pour les différencier des AC-130A "Surprise Package" et "Pave Pronto".

Le AC-130A "Surprise Package" était équipé de deux canons de 40 mm Bofors à la place d'une paire de "Vulcan" de 20 mm, d'un LLLTV GE ASQ 145, d'un désignateur Laser Konrad AVQ8 et d'un nouvel ordinateur de contrôle de tir digitalisé AYK-9.

Le "Pave Pronto"

Basé sur le "Surprise Package" mais équipé en plus d'un radar AN/ASD "Black Crow" qui lui permettait de détecter la  chaleur des moteurs des véhicules blindés Soviétiques, ces 10 AC-130A furent peints dans un camouflage Vietnam typique et plus tard avec les parties inférieures noires.

Les AC-130 embarquaient souvent des Pods ECM  ALQ-87 pour assurer les contre mesures électroniques et des pods éjecteurs sous les ailes.

Le Pave Spectre

En 1971, un nouveau programme fut lancé à cause du vieillissement de la cellule du C-130A, il s'agit de convertir en "gunships" onze C-130 avec le même armement et les mêmes équipements que l'AC-130A "Pave Pronto" qui deviennent ainsi les AC - 130E.

Le premier appareil de ce type arrive dans le Sud-Est Asiatique en Octobre 1971,  il y a 30 ans…

En 1973, est lancé le projet "Pave Spectre II" équipé de turbopropulseurs T-56-A-15,avec une nouvelle avionique et de nouveaux moyens de contre-mesures , un canon Howitzer de 105 mm et la capacité d'être ravitaillé en vol.

L'avion devient AC-130H

En 1986, treize C-130H sont modifiés pour devenir des AC-130U qui entrent en service en 1995.

Le 10 septembre 1995, l'USAF commémore la fin d'une époque avec la mise à la retraite du C-130 S/N 53-3129 construit en 1953, surnommé affectueusement la "First Lady" et qui était devenu un AC-130A.

Avec quatre autres avions, il fut envoyé à l'AMARC de Davis Monthan en Arizona avant d'être mis en exposition permanente sur la base d'Eglin en Floride.

Quand au prototype S/N 54-1626, retiré du service en 1976 il est aujourd'hui à l'USAF Museum de Wright-Patterson en Ohio. Au total, quarante-trois C-130 ont été convertis en  "gunships".

L'AC-130 au combat

C'est pendant le conflit du Vietnam que débute l'impressionnante carrière des C-130 "Gunships", avec à leur actif, 10 000 véhicules détruits, de nombreuses vies sauvées ( pilotes, soldats ), et de nombreuses missions de soutien Air / Sol.

En 1975, des AC-130 participent au sauvetage de l'équipage de l'USS Mayaguez, en 1983 à l'opération "Urgent Fury" à la Grenade, en 1989 à l'opération "Juste Cause" à Panama, en 1991 ils sont de "Tempête du désert" dans le ciel Irakien, en 1993 - 1994 dans le ciel somalien pour "Restore Hope" et en 1995 dans le ciel des Balkans pour "Deliberate Forçe".

Les pertes

Même si le programme AC-130 a été considéré comme une réussite, comme les avions volaient lentement et parfois à basse altitude, ils furent parfois victimes des tirs ennemis de tous calibres. Ainsi huit AC-130 furent perdus en opérations.

La première perte fut le S/N 54-1629 dans le ciel laotien, avant d'aller s'écraser à Ubong en Thaïlande, la seconde fut un AC-130 au Laos encore en Avril 1970, les troisième et quatrième avions furent abattus au printemps 1972, le cinquième quelques semaines plus tard alors qu'il assurait le soutien des troupes au sol pendant le siège de An Loc au Sud-Vietnam.
C'est encore au Laos que fut abattu le sixième avion en Décembre 1972.
Au total, 75 membres d'équipage disparurent pendant les opérations dans le Sud-Est asiatique.
Depuis il y a eu 2 autres pertes, un avion au Koweït et un autre en Somalie.
Durant l'opération "Tempête du désert" un AC-130H fut perdu lors d'une mission de soutien au profit des forces de la coalition pendant la fameuse "bataille de Khafji" le 31 janvier 1991, quand à l'autre, perdu le 15 Mars 1994 dans le ciel somalien, son canon de 105 mm explosa en vol.
Les huit AC-130H "Spectre" restants sont toujours en service au sein du 16th SOS du 16th SOW sur la base de Hulburt Field en Floride.

Spooky II

C'est dans la nuit du 15 au 16 Octobre 2001 que des AC-130 interviennent pour la première fois dans le cadre des opérations aériennes de "Liberté immuable" en frappant des cibles dans la région de Kandahar ( Sud de l'Afghanistan ) ; il s'agit très probablement de la dernière version du "Spectre", le Lockheed AC-130U "Spooky II" surnommé "U-Boat".
"Spooky II" est vraisemblablement le système d'armes aéroporté le plus complexe actuellement en service dans l'arsenal de l'USAF qui par exemple dispose d'environ 60900 lignes de codes Software dans son avionique et dans son électronique de bord.

Il a été officiellement baptisé "Spooky II" en souvenir de son grand ancêtre le AC-47D Dakota, tous les autres AC-130 restant les "Spectre".
Le prototype de l'AC-130U ( S/N 87-0128 ) a fait son premier vol le 20 décembre 1990, début d'une série de 48 vols d'essais soit 165 heures de vol.
Dans le cadre de ce programme, Boeing a donc modifié treize C-130H en les équipant d'un système de contrôle de tir radar Hughes APG-180, d'un GPS, du système de contre mesures ALQ 172, d'un radar d'alerte ALR-56M, d'un récepteur panoramique APR46-A, d'un récepteur IR AA-44  et de lance-leurres ALE-40.

Toutes ces modifications permettent d'augmenter l'autonomie de l'appareil pour des missions de combat classiques comme pour des opérations spéciales de nuit, par mauvais temps, et lui permettent aussi de rester plus longtemps sur la zone de l'objectif ainsi qu'une meilleure précision de tir.

©
Aérostories,2001.

par Antoine J. Givaudon

Un beau "feu d'artifice"… Mais celui ci ne sera pas hué ou applaudi !!!

Document USAF                Clic

On s'apprête à faire feu !
Document USAF                Clic

Vision nocturne d'un AC-130.
Document USAF                Clic

Portrait "en majesté" d'un AC-130 en vol.
Document USAF                Clic

En vol, le seigneur des "gunships".
Document USAF                Clic

L'armement de l'AC-130 : les "miniguns" de 7,62 mm.

Document USAF                Clic

L'armement de l'AC-130 : canons de 20 mm.

Document USAF                Clic

L'armement de l'AC-130 : canon de 40 mm
Document USAF                Clic

Clin d'œil aux "Week - End Warriors", vu au RIAT un "Hercules" de la Tennessee Air Guard.

Collection de l'auteur                Clic

Autre "clin d'œil" du RIAT 2001: le C- 130 "21844" des "Flying Vikings" de l'AFRC.

DR       Clic